Boutik

lundi 6 juillet 2009

Ciao Dino 12 €

Dès 12 ans, 2 à 5 joueurs, 60 min

Le jeu démarre avec un continent unique (la Pangée), de forme hexagonale, au centre de la table. Au cours de la partie, les joueurs vont progressivement dériver des parcelles de terrain du continent, ce qui va l’étirer, le fissurer, et finalement se disloquer en plusieurs continents indépendants, séparés d’eau. Au milieu de ce mouvement en apparence chaotique, les joueurs gèrent chacun leur population de dinosaures. A l’aide de points d’action, le joueur peut reproduire ses dinosaures pour augmenter la population, les déplacer sur les continents, les faire nager lorsqu’une dérive les a jeté à l’eau, ou encore provoquer une dérive supplémentaire, pour disloquer ou fortifier des continents, ou pour jeter à l’eau des dinosaures adverses.

A la découverte du jeu, la règle ne semble pas si simple. Mais la force du thème aidant, on entre très vite dans le jeu, et au final, on trouve tout cela très naturel.

On a l’habitude de penser que les jeux les plus cérébraux sont abstraits. Ici, Ciao dino prouve le contraire. Malgré la force de son thème, le jeu est extrêmement intelligent pour qui veut bien y jouer.

A noter que le jeu est déjà excellent à deux joueurs, bien que moins palpitant. A quatre ou cinq joueurs, il s’agit d’un vrai jeu d’opportunisme, voire d’alliance opportuniste dans certains cas. Le « chaos » y est plus important, mais il a le mérite d’être le même pour tous les joueurs et, à l’image du thème, doivent réellement lutter pour que leurs dinosaures survivent.

Ciao dino est un jeu magnifique en visuellement et ludiquement. Merci Tilsit pour cette magnifique réédition (du jeu qui s’appelait initialement « Trias »).

Share
  1. Aucun commentaire
  1. Aucun trackback
Vous devez être connecté pour poster un Commentaire.