1 300 adhérents et un nouvel animateur Au Bois des Ludes

samedi 5 décembre 2015

1 300 adhérents et un nouvel animateur Au Bois des Ludes

Tinténiac – 05 Décembre

  • Pascal Chevreau, Olivier Gardic, Yann Broband et Bénédicte Briend dans les locaux de la ludothèque.Stéphane Chevreau, Olivier Gardic, Yann Broband et Bénédicte Briend dans les locaux de la ludothèque. |

La ludothèque associative n’en finit pas de grandir. Avec plus de 1 300 adhérents et une progression de 30 % depuis le début de l’année, un nouveau salarié a été embauché.

« On a trouvé la perle rare, explique Bénédicte Briend, à l’origine de l’association. Olivier Gardic est un passionné de jeu qui s’y connaît très bien. » Olivier Gardic, qui vient d’être recruté à la ludothèque Au Bois des Ludes, a déjà travaillé dans ce milieu. Il est aussi fondateur de la petite association Canal Jeux à Trévérien. Il s’est beaucoup investi dans l’association malouine le Corsaire ludique.

« J’espérais retravailler dans le jeu mais je n’y croyais plus, avoue Olivier Gardic. J’étais parti vers d’autres domaines et la proposition est arrivée au bon moment. »

« Nous sommes désormais trois salariés dans l’association mais à temps partiel, voire très partiel, rappelle Bénédicte Briend. Notre problème, c’est que tout le monde souhaite les mêmes créneaux horaires, ce n’est pas facile. »

Itinérante et innovante

La ludothèque assure neuf heures de permanences hebdomadaires dans ses locaux de Tinténiac, trois fois par semaine et le premier samedi du mois. « La réception des jeux, c’est beaucoup plus compliqué que les livres, explique Bénédicte Briend. Il faut recompter toutes les pièces. »Si bien que pour la permanence du mercredi, qui accueille une soixantaine de personnes en moyenne, ils sont désormais cinq : trois salariés et deux bénévoles.

« Les gens qui viennent emprunter des jeux (2 500 sont disponibles) veulent qu’on leur explique les règles. Ça se comprend. Ça permet de démarrer tout de suite, mais ça nous prend du temps », explique Stéphane Chevreau, l’autre salarié. Dans un beau local très agréable qui incite à rester. « Le mercredi, les gens restent en moyenne une heure et demie. »

Et puis la ludothèque est itinérante sur la Bretagne romantique, notamment auprès de la cinquantaine de structures qui adhèrent à l’association. Depuis septembre, on trouve deux nouveautés : les Bibliludes, des jeux dans les bibliothèques à Bonnemain et à Pleugueneuc, tous les quinze jours, à Dingé, une fois par mois. Nouveauté aussi, la Petite Ludo sur le territoire d’Anim’6, dans les bibliothèques de Saint-Thual, La Baussaine, Hédé-Bazouges. « À l’inverse des services publics qui ont tendance à fermer, nous, on va vers les gens », s’amuse Yann Broband, le président de l’association.

Ouverture : mardi, de 9 h 30 à 12 h ; mercredi et vendredi, de 16 h à 19 h. Le premier samedi du mois, de 10 h à 12 h.

Share
  1. Aucun commentaire
  1. Aucun trackback
Vous devez être connecté pour poster un Commentaire.